CVT_Une-place-a-prendre_4220

Bienvenue à Pagford, petite bourgade en apparence idyllique. Un notable meurt. Sa place est à prendre...

Comédie de moeurs, tragédie teintée d'humour noir, satire féroce de nos hypocrisies sociales et intimes, ce premier roman pour adulte révèle sous un jour inattendu un écrivain prodige.

 

Mon avis:

J'ai lu ce livre dans le cadre de la lecture commune d'avril sur le forum Club de lecture:

74509310

Une petite précision avant de commencer à donner mon avis, il ne faut pas s'attendre à un univers à la Harry Potter. Ici, JK Rowling s'est vriament adressé à un public adulte avec des moments assez durs. J'ai lu énormément d'avis négatifs sur internet sur ce livre, les gens étant décus car ils pensaient retrouver un peu de Harry Potter dans ce "pavé" (600 pages).

Personnellement, je me suis retrouvé dans un univers un peu à la Barnaby, un univers très anglais, et également un esprit anglais. Cet univers m'a tout de suite plu. On se retrouve dans un village où tous les habitants se connaissent et évidemment des potins en tout genre naviguent d'une personne à une autre.

L'élément déclencheur est la mort de Barry Fairbrother qui est un membre du Conseil Communal. Et voici parti la quête à ce Graal !! La particularité de la bourgade de Pagford est qu'elle est collé à la cité des Champs, population à bas revenus, considéré comme des personnes à problèmes sociaux par les Pagfordiens. Le défunt Barry Fairbrother était un défendeur de la première heure des habitants de la cité des champs en n'hésitant pas à les aider pour s'en sortir. Donc s'affrontent alors ceux voulant se débarrasser de la cité des champs et ceux voulant continuer à défendre leurs intêrets comme Barry Fairbrother le faisait.

On passe d'un personnage à l'autre, en changeant du tout au rien d'univers. On peut aussi bien se retrouver dans une petite maison bien douillette de Pagford ou bien se retrouver dans un "taudis" et voir la vie miséreuse d'habitants des Champs. Par son écriture, JK Rowling m'a emmené comme un être invisible au milieu de ses gens.

On se rend compte finalement que l'on peut très bien connaitre ses voisins mais absolument ne rien savoir dès que la porte est fermé et comment ils vivent et s'entendent; faire bonne figure en société est important surtout dans une petite bourgade où tout le monde se connait.

On a affaire à beaucoup de personnages dans ce livre, j'ai mis un temps avant de bien les associer à leur rôle. Les personnages sont attachants car très détaillés. Je n'ai pas eu de coup de coeur réel pour un personnage en particulier mais pour tous les personnages, par leur histoire, leur courage de survivre et lutter contre leur problème. Ce n'est pas un livre tout beau, tout rose mais qui pourrait dépeindre la vie réelle d'une petit village. Les personnages créés par JK Rowling ont l'air réel, ils ont tous des problèmes que ce soit psycholique, des problèmes de  couples, ou bien des problèmes sociaux. Elle n'hésite pas non plus à mettre en avant des sujets tabous de la société (drogue, sexe, TOC sexuel etc).

La fin du livre est vraiment très triste. Je m'attendais à une fin de l'histoire au moment des résultats de l'élection mais que nenni, JK Rowling nous surprend encore et toujours mais d'une manière très triste.

Un petit bémol à ce livre, qui présente quelques lenteurs au travers de quelques personnages.

A mon avis, il ne sert à rien de lire ce livre plusieurs fois car on ne tournerait pas les pages aussi vite pour savoir comment cela va se finir.

Ne vous arrêtez pas aux avis négatifs mais lisez le pour vous faire votre propre idée; en espérant que vous aimerez ce nouveau style de JK Rowling. C'est sur que son prochain livre se retrouvera sur les étagères de ma bibliothèque.